05/01/2007

Chanson d'utomne

Les sanglots longs
Des violons
De l'automne
Blessent mon coeur
D'une langueur
Monotone.

Tout suffocant
Et blême, quand
Sonne l'heure,
Je me souviens
Des jours anciens
Et je pleure

Et je m'en vais
Au vent mauvais
Qui m'emporte
Deçà, delà,
Pareil à la
Feuille morte.

                                                          Paul Verlaine

 

fille pleur

 

19:13 Écrit par un regard perdu | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

... Ce poème, si beau... il me tient à coeur de te dire merci de l'avoir mis...
Et l'image aussi est jolie...
Ces vers me mettent dans une ambiance mélancolique...

Écrit par : un petit ange triste | 05/01/2007

Ha ben celui là je l'ai appris en cours, et il est vraiment topr beau !!

Écrit par : Gwenn | 09/01/2007

Les commentaires sont fermés.