30/01/2007

Poeme de moi - Seule

gothique de dos


Ses larmes se melangent a la pluie
Ses cheuveux dansent avec le vent
La nuit l'emmène vers l'inconnu
Les lumières de la ville lentement meurent
 
Elle ne sait pas où elle va ainsi
Mais elle avance seule tristement
Elle regarde droit devant ce chemin perdu
Et elle regrette les changements de son coeur
 
Elle marche, regard le ciel recouvert par la nuit
Le vent froid lui carresse le visage amèrement 
Ici tous ces repères ont disparus
Elle se sent partir avant l'heure
 
Elle reste envahie par une vague de melancolie
Elle a l'impression que les choses se font tres simplement
Elle s'en veut d'avoir eu de l'espoir et d'avoir cru
Elle chante pour ne plus avoir peur
 
Elle ne veut pas rentrer pour recommencer sa vie
Elle ne veut pas continuer a faire semblant
Mais elle sait qu'elle doit et elle l'a toujours su
Sa seule issue est de faire demi tour et, elle en pleur.
 
                                 
                                         Ecrit par moi
 
 
 
 
 
 
 

         

          

22:39 Écrit par un regard perdu | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

Commentaires

... C'est surment le poème de toi que je préfère...

Écrit par : un petit ange triste | 31/01/2007

Zouli poème !!
J'adore comment t'as tourné les riems !

Écrit par : Gwenn | 01/02/2007

C'est toi qu' il la écrit?Il est super!

Écrit par : Laure | 02/02/2007

il é vrémen tré bo ce poème, si ca te dérange pa g pri 2 ou 3 fraz é g fé un poème moi aussi................de 7 paragraf
Vien voir mon blog STP:
www.clesage31.skyblog.com

Écrit par : Clémence | 03/03/2007

Poème vraiment magnifique !!!!!
Trop trop beau !!!!!
bisous
jetdr

Écrit par : Coralie | 31/03/2007

Les commentaires sont fermés.